Revue de l'année 2016

billet 61

2016 fut constitué de 34 jours de camping totalisant 7339 kilomètres de route. Voici en rafale quelques uns des endroits ou campings visités.

Première sortie en mai.

Rivière Batiscan


Ce parc s'étire sur 5 kilomètres le long de la rivière Batiscan.

Ile d'Orléans


Après les maringouins de Batiscan, c'est le froid de l'Ile d'Orléans qui nous attendait. 

Québec


C'est sur la piste qui longe le fleuve Saint-Laurent que nous faisons notre entrée dans le vieux port. J'aime cette ville pour y marcher et découvrir son architecture, ses boutiques, ses galeries d'art et ses cafés.


Deuxième sortie en juin

Isle aux Coudres

 


Quand j’embarque sur le traversier, une transformation s'opère.Le calme et la quiétude m'envahissent. Puisse ne jamais y avoir de pont.


Troisième sortie en juin.

Lac Caché


Ce parc de la Sépaq est un peu différent des autres Sépaq. Il n'y aucun service, les terrains sont petits et les voisins tout près. Pour s'y rendre, on emprunte un chemin de forêt étroit à sens unique. On a eu droit à un concert de huards en début de nuit. C'est tellement agréable à l'oreille d'entendre ce chant du soir.


Quatrième sortie en plusieurs étapes

Chicago


Watkins Glen


Maumee Bay


Dune State Park


Eden Spring Park


Ontario

Point Farm Provincial Park


Collingwood


Presqu'ile


.

Cinquième sortie en août

Gaspésie

Le parc du Mont Jacques-Cartier et du Mont Albert

Accueil du camping mont Jacques-Cartier

Sur le site du camping du Mont Albert


Le sentier de la rivière Ste Anne dans le parc de la Gaspésie.
Trouvez l'erreur?...


Sixième sortie en septembre

Longueuil

C'est la fin de la saison 2016 et nous avons décidé de changer de roulotte pour une plus grosse et plus confortable. Après son acquisition, nous partons pour une petite sortie à la halte VR près du port de plaisance de Longueuil sur le bord du fleuve. De là, nous pourrons prendre la navette fluviale pour se rendre dans le vieux Montréal.



Ce fut un trajet court mais suffisant pour tester la roulotte et en faire une inspection générale. C'est là que la décision a été prise de tout refaire l'intérieur pour la mettre à notre goût avant nos prochaines escapades qui seront de plus en plus longues, la retraite de Chantal étant pour bientôt.


Pour plus de détails sur chacun des endroits, je vous invite à consulter mes archives.

À tous nos lecteurs, nous souhaitons un joyeux Noel et une bonne année!
Bientôt de retour avec les escapades 2017!


Parc National de la Gaspésie

Billet 60 


La route

Nous avons pris la route 40, la route 20, la route 132 et 
la route 299.

Il nous a fallu deux jours pour parcourir 590 km.

Après tout, nous sommes en vacances.

La route 132 est appelée la route des Navigateurs. 

Elle nous mène à Ste Anne-des-Monts ou nous prenons la route 299 qui est la route d’entrée du Parc national de la Gaspésie.






L’aventure

Après s’être enregistré à l’accueil, nous nous dirigeons vers 

le camping du Mont Jacques-Cartier. C’est une route de 

gravelle sur 41 kilomètres. Laissez-moi vous dire que la 

roulotte était pleine de poussière!




Mont Jacques-Cartier

Le Mont Jacques-Cartier est le 2ème sommet le plus élevé 

du Québec, à 1244 mètres d’altitude. 

C’est une montée ardue dans un sentier de roches. 





Au fur et à mesure que nous montons, la végétation laisse la place à un terrain austère. En haut, la température chute de 10 degrés en plus des vents très forts qui nous forcent à nous couvrir. La vue en haut porte très loin mais autour de nous, ce n’est pas une nature bienveillante. Les seuls qui y soient bien, ce sont les caribous.










Ouf, j'y suis à 1244 mètres!



L’aventureuse

L'autobus qui les mênent aux pieds des sentiers

Dans ce voyage, Chantal avait décidé avec une amie de 

partir trois jours et de coucher dans les refuges.

Elles parcourent donc le sentier de l’Appalache Trail 

reliant le  Mont Jacques-Cartier au Mont Albert. 




en passant par les Monts Xalibu


 et Richardson.


Pendant ce temps

Après avoir monté le Mont Jacques-Cartier et déplacé la

roulotte vers le camping du Mont-Albert, je me suis contenté

de sentiers près de la rivière Ste-Anne plus relaxes pour 

moi.

Avec de la pluie et un orage, j’ai apprécié le confort de la

roulotte.


Chute sur la rivière Ste-Anne





Dans la prochaine entrée, on tourne la page...
La trillium 4500 a été vendue avec un pincement au coeur. 
C'est avec une Trillium 5500 que nos aventures continuerons. Nous sommes présentement à refaire la décoration intérieure. 

Le décompte 3-2-1-0


Billet 59

3... Point Farms, sur le lac Huron




Douane
Malgré une file d'automobiles assez longue, le passage des douanes s'est bien effectué et à 14h32 nous nous installons pour deux nuits au Point Farms Provincial Park



C'est la route 21 qui longe le lac Huron. C’est impressionnant de voir le nombre d’éoliennes dans les champs. Elles sont toutes alignées pour recevoir  les vents venant du lac. 



Quiet



Plusieurs parcs ontariens ont maintenant une boucle où il est interdit de faire jouer de la musique. 
C’est tout simplement génial pour les amoureux de la tranquillité et de la nature.




Origine
Le camping Point Farms tire son nom de l’hôtel qui se trouvait à cet endroit dans les années 1800. C’était un lieu de villégiature pour personnes aisées.



Photos
La plage est l’endroit tout indiqué pour photographier un coucher de soleil sur le lac Huron.







Arrêts curiosité

Goderich est construite autour de 8 rues qui forment un octogone. 



Octogone au centre, mine de sel à gauche
Bayfield se distingue avec ses marinas et sa Main Street bordée de petites boutiques. 

Le phare-de-la Pointe Clark construit en roche calcaire est typique des six phares construits dans la région.


Construit entre 1855 et 1859

Sauble Beach, au sud de la Bruce Peninsula, est idéale pour se rafraîchir et pique-niquer.









 
   Ah oui...
  Saviez-vous…
  Qu’à Goderich se trouve la plus grande mine de sel Sifto.   Le nombre de tunnels sous le lac excède le nombre de      rues de la ville. 
 Cette mine fut découverte accidentellement en 1866
  par Samuel Platt. 
 Il cherchait du pétrole, il a trouvé du sel.
                        .





2... Craigleith,  sur la Baie Georgienne

Souvenir
Il y a 20 ans, nous étions venus dans ce parc provincial avec notre fils. Par pur hasard, nous avons pris le même site no. 14 situé directement sur la Baie Georgienne.



Piqûre
On a connu les maringouins, les mouches noires des États-Unis et maintenant une abeille ontarienne. C’est la plus intense des piqûres, heureusement je ne suis pas allergique. Mais je ne pensais pas que ça pouvait faire si mal.

Comme à son habitude, aussitôt qu’il y de l’eau, Chantal en profite pour une petite baignade. Pendant ce temps, le blogueur lit.






Le coucher de soleil est magnifique et la nuit, même si elle est venteuse, nous apporte le repos nécessaire pour la longue journée de route et la traversée de Toronto.

1... Presqu’île, sur le lac Ontario




Toronto
Malheureusement, nous sommes obligés de prendre la route 401 car on ne voit pas la licence de la voiture avec la roulotte. Des avis nous indiquent bien cette restriction sur la 407. Cette voie de contournement aurait été fort appréciée, car cela nous a pris 40 minutes pour traverser Toronto.

Encore
C’est un autre camping provincial où nous avions séjourné il y a 24 ans. Notre site donne sur le lac Ontario. Il fait 27 degrés.
C’est le calme paisible du lac Ontario qui laisse mourir ses vagues sur la rive et forme un son si doux à nos oreilles qui fera que la nuit sera très reposante.



Au matin, Chantal n’a pas résisté à l’appel des vagues et aux moutons sur le lac. Il ne manque que le sel pour se sentir à la mer.




0... Laval 
Il fait 31 degrés et nous terminons cette escapade après avoir parcouru : 
3660 kilomètres





Prochain rendez-vous : le parc national de la Gaspésie