Parc de la rivière Batiscan

Billet 50

C’est parti
Il est 8:38 et nous prenons la route 40 pour sortir de la région métropolitaine de Montréal. Puis, comme nous le préférons, nous prenons la sortie 180 (Yamachiche) pour nous aventurer sur les routes secondaires à la découverte du Québec rural.



Premier  village: Yamachiche, qui est le village natal du poête Nérée Beauchemin et du romancier Antoine Gérin-Lajoie. On bifurque ensuite sur la route 153 en direction de Saint-Barnabé puis Shawinigan.

Saviez-vous... 
Qu’on appelle les gens de Yamachiche les Yamachichois,
les gens de Saint-Barnabé les  Barnabenois 
et ceux de Shawinigan les Chrétiens, non, non excusez, les Shawiniganais.

Une halte de quelques heures à Shawinigan nous a permis de découvrir une belle ville accueillante avec une promenade le long de la rivière Saint-Maurice.
Cité de l'énergie

Rivière St.-Maurice


On prend ensuite la route 157, le rang St-Félix et la route 352 jusqu’au Chemin du barrage qui est l’entrée du Parc de la rivière Batiscan.

Le Parc
Situé sur le bord de la rivière  Batiscan, le parc s’étire sur 5 kilomètres et  offre un paysage où se succèdent chutes et bassins.



La rivière Batiscan coule sur 196 km à partir du lac Édouard en Haute-Mauricie en direction sud pour se jeter dans le Saint-Laurent  à la hauteur de Batiscan.

Randonnée pédestre
Pendant trois jours nous découvriront un réseau de 18 sentiers balisés totalisant 25 kilomètres. Sur notre parcours, on découvre des paysages comportant des chutes et des rapides. Nous avons l'impression d'être dans un mini Sépaq..




Pont flottant

Hydro-Québec s'implique
Dans le secteur Barrage on retrouve une maternité de chauve-souris, un projet réalisé avec la fondation Hydro-Québec pour l'environnement. Il y a aussi une aire d'interprétation du papillon monarque


La maternité à chauves souris

Petit lieu magique

Sensation Forte
Pour ceux qui veulent faire monter leur taux d'adrénaline...


Le vent est bon, j'y vais.


Bonzai!
Et plus encore...

La blague à NainKen-Pis
Quelle est la différence entre un drogué, une couturière et un anglais?
Le drogué se pique le bras
La couturière se pique le doigt;
L'anglais speak english.


Mardi prochain l'île d'Orléans

C'est parti



Billet no 49

À vos marques, prêts… partez !



Les billets du mardi sont de retour. Comme l’an passé, je vous donnerai des détails de nos régions visitées, les routes empruntées pour s’y rendre et des photos. Cette année un nouveau coéquipier se joint à nous : Nainken-Pis

Avant de partir

Comme à chaque printemps, il faut faire le ménage et la vérification de tous les éléments de la roulotte. Cette année, une tache beaucoup plus grande m’attendait : le décirage et cirage de la roulotte. Cette opération est devenue nécessaire étant donné le pelage à certains endroits sur le gelcoat dû aux rayons de soleil. J’en profite pour vous énumérer la panoplie de produits que j’ai employés.

Décirage
Oh boy, quel travail! C’est avec le Zep décapant pour plancher que j’ai obtenu le meilleur résultat. Avec de bons gants et de l’huile de bras, ça fait le travail. J’ai ensuite lavé à grande eau.



Cirage
J’ai ciré avec la Super cire nettoyante polymer de la compagnie Mirage, un produit très efficace contre les rayons UV . 

En passant, le produit Mirage 2000 sans phosphate  pour le nettoyage normal est très efficace.



Les fenêtres
J’ai découvert un excellent produit pour donner une nouvelle jeunesse aux fenêtres en aluminium: le Hot Rims, de Meguiar's.

C'est un  nettoyant pour les roues en aluminium découvert sur le blog de Carl. Voir: Trillium5500.blogspot.ca 

Les vinyles
Sur tous les décalques, tours de porte et joints en caoutchouc, j’ai appliqué Vinyl-Guard de Aqua-Tek. Ce produit pénètre, revitalise  et protège des rayons UV.



Protège-roche
J’ai appliqué sur le bas de caisse avant un enduit caoutchouté pour protéger  la roulotte des cailloux ou autres matières abrasives.



                        

Grincement
Tous les mécanismes ont reçu une dose de WD-40.





Voilà
Ce fut un billet plutôt terre à terre. Mais il faut passer par là avant de s’aventurer sur les routes. Nous sommes maintenant prêts pour la...

Première sortie

Nous profiterons de la promotion 2 nuits pour le prix d’une, disponible dans plusieurs endroits en cette fin de mai. Nous irons visiter deux campings inconnus de nous jusqu’à maintenant : celui du parc de la rivière Batiscan et l’Île d’Orléans.


Blague à Nainken-Pis
Comment dit-on Témoin de Jéhovah en chinois? 
Ding Dong


Prochain billet le Parc de la rivière Batiscan.