On étire la saison

Blog 78



Camping d'une nuit à l'Assomption



Pourquoi?


Parce qu'il fait encore beau, que tous les campings sont fermés et que Chantal a trouvé sur le web le site  https://www.rvliberte.com/

VR Liberté nous offre une autre façon de voyager. Il faut s'inscrire sur le site pour recevoir gratuitement une liste d'accueillants d'un soir. Ce sont des fermes, des vignobles, des artisans, etc... Les seules conditions pour profiter de ce réseau de stationnement, c'est d’être autonome, avoir le guide et la vignette VR Liberté de l'année en cours.

Cela nous permet de découvrir d'une façon agréable et gratuite de nouvelles régions et des produits du terroir.


Dans la ville de Joliette


La route


Nous sommes donc passé par Joliette et les îles de Berthier, roulant sur les routes sinueuses de Lanaudière, pour nous retrouver à la Ferme Cormier de l'Assomption.   http://www.fermecormier.com/  Comme dit le proverbe : les beaux chemins ne rallongent pas...


Un peu de vélo dans les îles de Berthier sur le bord du fleuve

C'est ici dans les îles de Berthier qu'a commencé la lignée des Riel
Les feuilles tombent

Pourquoi s'en priver!

Des Citrouilles


C'est l'Halloween bientôt. Nous allons donc cueillir nos citrouilles nous-même et goutter aux produits maraichers que la ferme Cormier offre dans sa boutique.

Une Délicata

Des petites, des grosses, des mauves, les....citrouilles

La boutique

Nous profitons en même temps d'une nuit à la ferme Cormier.


Halte d'un soir parmi les chênes

La Ferme Cormier est bien aménagée pour recevoir les familles. Il y a des animaux, le labyrinthe de balles de foins, le tour de tracteur et la cueillette.


Des vaches écossaises

Le labyrinthe

La promenade en tracteur

Champs d'asperges et labyrinthe en arrière plan

Laquelle choisir?
Ce fut deux jours bien remplis à découvrir une région tout près de chez nous.

Une autre découverte, celle-là très terre à terre : où faire la vidange des eaux grises et noires? Grâce au site  http://www.rvdumpstations.info/ nous avons trouvé sur la route du retour à Ste Anne des Plaines une station de vidange en plein quartier résidentiel.

Pause

Il y aura donc une petite pause hivernale de nos escapades. Cela n’empêchera pas le blog de paraître à l’occasion pour vous parler de l’avancement de l’organisation du voyage en Alaska à l’été 2018.

Dernière sortie 2017

Billet 77


Parc National de Plaisance


Température : short et manches courtes le jour, chauffage la nuit

C’est sous un soleil timide mais prometteur que je prends la route vers le Parc National de Plaisance.

J’aime cet endroit sur le bord de la rivière Outaouais. J’y trouve le calme. Peut-être à cause de la rivière…ou des nombreuses baies…






 Mon site #97 est situé dans la baie Parisien.

Devant la Baie Parisien

Sur l'autre rive au coucher du soleil

Randonnées

De ce site, je peux partir en excursion en vélo ou à pied dans les nombreux sentiers. Cette année, les couleurs ne sont pas au rendez-vous. Semble-t-il à cause des nuits trop chaudes que nous avons connues au début de l’automne.









J’étais parti avec l’idée de photographier la faune du parc. Pas de chance. Les animaux se sont fait rare. J’ai quand même eu la visite d’un castor qui, à chaque soir, venait manger au même endroit devant mon feu de camp.


Sa maison

Belle rencontre

J’ai fait la connaissance de Lyne et Luc qui possèdent une Trillium 5500 à quatre roues. Ce fut l’occasion d’échanger sur les qualités respectives de nos roulottes et de partager des adresses de fournisseurs. C’est un couple fort sympathique qui a eu pendant 7 ans une Trillium 13 pieds et qui a fait l'acquisition, il y a deux ans, d'une 5500. Leur vision du camping ressemble beaucoup à la nôtre et j’ai l’impression qu’on va surement se recroiser.

C'est rare d'avoir 2 Trillium 5500 dans le même camping

Vrai signe de la fin de saison

Les employés du parc s'affairent en ce milieu d'octobre à démanteler les 33 Huttopias.

pendant l'été

On les vide de tous leurs meubles

Prêt pour l'hiver


Pause

Il y aura donc une petite pause hivernale de nos escapades. Cela n’empêchera pas le blog de paraitre à l’occasion pour vous parler de l’avancement de l’organisation du voyage en Alaska à l’été 2018.

Je me charge de leur dire de ne pas vous oublier


Merci de nous suivre, en espérant que cela vous donne des idées d’évasion ou de rêveries.


Ïle de Cap Breton ( fin )

Le retour et conclusion 


Billet 76


Le retour


Toute bonne chose a une fin et c’est ce matin qu’on ramasse nos petits cailloux pour le retour à la maison. Il est 11h30 et on quitte l’Ïle du Cap Breton. Il fait 27 degrés et le temps est nuageux, comme durant la majorité de notre voyage.

Heureusement, il y a eu la forteresse de  Louisbourg  avec une journée digne de l’été. Nous garderons un très bon souvenir du Cap malgré sa température moche et les nombreux travaux routiers sur la Cabot Trail.

Premier arrêt: Pictou, N.E.

Lieu :  la Sunshine Trail, route 6, sous la pluie. Nous longerons la baie de Northumberland une bonne partie de la journée.
Arrêt : Caribou-Munroes Island Provincial Park

Site # 51 à 33.35$, 1 nuit, douche gratuite


Dans le bois




Deuxième arrêt: Petit Rocher, N.B.

Ville :  Petit Rocher au Nouveau-Brunswich sur le bord de la baie des chaleurs. 
Arrêt : Camping Murraywood sur mer
Site # 159 à 30$, 1 nuit, douche gratuite

C’est un camping à retenir quand on est sur la route. À condition d’avoir un site sur la mer. Un camping très propre, surtout occupé par des permanents.

Site 159, les deux pieds dans l'eau

Lever de soleil



Arrêt curiosité 

En entrant au Québec, nous décidons de faire un  petit détour pour voir le Parc national de Miguasha. C'est un parc de protection d'un site fossilifère unique au monde. Le premier fossile y a été découvert en 1842. Depuis 1980, des milliers de spécimens ont été récoltés dans la falaise de Miguasha. Cette falaise est sur la liste de patrimoine mondial de l'UNESCO. https://www.sepaq.com/pq/mig/


Une partie de la falaise

Un fossile poisson



Troisième arrêt: Ste Flavie, Qc.

Lieu : route 134 
Destination :  Ste Flavie,Qc.
Arrêt :   Camping Capitaine Homard
Site # 1 à 35$, 1 nuit, douche payante ( ben oui, on est au Québec )
Température : jeans et manches longues


On se croirait dans le fleuve

C'est le camping des roulottes cordées


Marée basse à Ste. Flavie

C’est encore un camping de passage à la condition d’être sur la mer.
Il fait 18 degrés, il y a du soleil et beaucoup de vent
Le seul point positif: il est très bien situé et on peut manger du poisson frais et des bourgaults.

Note :  Il y a, à la halte municipale de Ste Flavie, une ¨dump station¨ pour les voyageurs de passage.

 Quatrième et dernier arrêt: Laval

La journée s’annonce grise et nuageuse. On pensait faire un autre arrêt avant Laval, mais la pluie se met à tomber... On décide donc de rouler. 

Passé Québec, la pluie cesse et on annonce sur le web une fête gourmande à Neuville. C’est parfait, ce sera notre arrêt curiosité de la journée en plus de goûter aux burgers de porc effiloché servis avec fèves au lard et salade de chou. Un régal...

Délicieux, ces burgers d'effilochés

Gagnant des meilleures fèves au lard à Las Vegas


16h30: revenus à Laval après 4395 km.


Alors on jase…

  • Dans les guides touristiques, il est mentionné de faire la Cabot Trail dans le sens des aiguilles d’une montre. Selon nous, il faut la faire dans les deux sens. Cela donne des panoramiques différents.

  •  Ne pas oublier de reculer l’heure lorsqu’on arrive des les Maritimes.

  • Vaut mieux réserver dans les campings.

  • Partout, les douches sont gratuites. On arrive au Québec, il faut payer. Pourquoi? Quelqu’un a la réponse?

  •  Il faut manger du poisson dans les Maritimes pour voir la différence de fraîcheur avec ce qu’on nous vend ici.

  • Bien vérifier ses freins avant de partir.

  • Attendez 2019 avant de faire la Cabot Trail. Ils auront ainsi le temps de terminer la route et ce sera plus agréable.


La suite…


Si la tendance se confirme, il y aura encore une sortie cet automne.
De plus, je prépare un spécial vidéo sur l’Île du Cap Breton qui viendra au cours de l’automne. Et, je vous tiens au courant des préparatifs pour l'Alaska 2018.




Une fenêtre sur les voyages


Ïle du Cap Breton ( chapitre 6 )

La forteresse de Louisbourg


Toile de l'époque française


Billet 75


La forteresse de Louibourg est située à l’est de Sydney, en Nouvelle-Écosse. Elle nous fait revivre l’ambiance d’un des ports maritimes les plus achalandés en Amérique du Nord au 18 ème siècle.

Parc Canada a reconstruit un quart des murs originaux de la forteresse et un cinquième de la ville. Cette reconstruction a débuté en 1960. C’est la plus imposante reconstruction historique en Amérique du Nord.

C’est un départ

Nous embarquons dans la machine à remonter le temps qui nous dépose devant la maison Desroches.
Machine à remonter dans le temps

Maison Desroches

De la maison, nous nous dirigeons vers la porte Dauphine. C’était l’entrée principale par voie terrestre. Elle était surveillée jour et nuit par un officier et des soldats.

Soldat à l'entrée de la porte Dauphine en arrière plan 

Passé cette porte, l’histoire de Louisbourg commence et on découvre la vie dans une forteresse isolée. Rien n’a été négligé, partout on peut discuter avec d’authentiques résidents du 18 ème siècle.






C’est vraiment impressionnant de circuler dans les rues et d’imaginer qu’il y 300 ans, des colons français, des soldats français et puis des soldats anglais ont foulé le même sol que nous présentement.


Une rue étroite

Le capitaine

Un herboriste

Des colons
Avec cette reconstitution, nous avons la possibilité, en 2017, d'imaginer l'histoire et la vie de ce que pouvaient vivre les gens de cette époque. Nous pouvons presque entendre le bruit des pas posés ici il y a 300 ans.
La porte Frédéric
C'est par cette arche ornée, la porte Frédéric, qu'entrent les gens, les nouvelles et les marchandises de la colonie.



Vue de l'intérieur de la forteresse


Résidence du gouverneur

À gauche de la résidence du gouverneur, on retrouvait la caserne du bastion du Roi qui logeait 500 soldats. Au centre, c'était la chapelle militaire et à droite, la résidence du gouverneur.



La caserne

La chapelle militaire



La résidence du gouverneur
Salle à manger à l'intérieur de la résidence du gouverneur
Quoi de mieux pour digérer qu'un pas de danse
Salle de broderie de Louise



C'était le bâtiment le plus imposant de la forteresse.




Pendant ce temps...


Les colons allaient se sustenter au café l'Épée Royale ou prendre un verre de rhum à l'auberge Grandchamp. Il arrivait qu'un individu terminait la journée sur le carcan. Il y a beaucoup d'autres bâtiments historiques à la forteresse de Louisbourg.
À vous de les découvrir : www.parcscanada.gc.ca/louisbourg

À votre santé!



Le carcan



Fin


Cette journée ce termine avec une parade de soldats en route pour le tir au canon.



On charge et on tir
La forteresse de la rive

Le prochain billet portera sur le retour et la conclusion.